» L'actualité d'André Gautier

Octobre 2018
31 Sauvegardons les pelouses de la plage de Dieppe
Juillet 2018
16 Dieppe : Compte administratif 2017 - juillet 2018
16 Bilan à mi-mandat
Mai 2018
31 Pour le maintien des CIO
Avril 2018
05 Dieppe : budget principal 2018
Février 2018
21 Le 17 février 2018 : samedi noir pour notre ville.
Janvier 2018
22 Dieppe a perdu près de 2000 habitants en 5 ans.
Décembre 2017
06 SEMAD - Conseil communautaire Dieppe-Maritime du 30 novembre 2017
Octobre 2017
31 Antoine Rufenacht, un demi siècle au service de l'état
Septembre 2017
04 Bonne rentrée
Juillet 2017
20 Conseil communautaire Dieppe-Maritime du 20 juillet 2017 : Intervention d'André Gautier
03 Travaux RD 75 : le Maire de Dieppe fait trainer les choses
Mai 2017
24 Pour une conférence territoriale sur la carte et la réussite scolaires
02 Election du Président de l’Agglomération Dieppe-Maritime - 2 mai 2017 -
Avril 2017
13 Communiqué de Presse : L’Agglomération doit rassembler, pas exclure
Mars 2017
28 Séance du Conseil Départemental, réaction d'André Gautier
13 Parrainage pour l'élection présidentielle de 2017
Février 2017
07 Carton rouge au Maire de Dieppe
Septembre 2016
29 Habitat 76 innove
Août 2016
20 Cérémonies du 74ème anniversaire du Raid du 19 Aout 1942
16 Primaire de la droite et du centre
10 Inauguration au Mémorial du 19 Aout 1942
07 Fête du Cheval à Quiberville
Juillet 2016
16 Hommage aux victimes de Nice
Juin 2016
22 Danièle THETIOT va nous manquer
07 Le conseil Municipal du 2 Juin
06 Refonte des bourses scolaires départementales
02 Les élus du pays Dieppois avec Bruno Le Maire ce soir à Rouen
Mai 2016
26 Harmonisation du prix de l'eau : rétablissons la vérité
24 La droite fait déjà le Bilan
08 Cérémonies du 8 mai
Avril 2016
26 Communiqué de presse : harmonisation du prix de l’eau sur le territoire de l’agglomération.
25 L'agglo agit pour le logement
18 Communiqué de presse : la politique de stationnement à Dieppe
09 les prix du stationnement s'envolent
Mars 2016
29 Hommage à Edouard LEVEAU
Février 2016
26 Le nouveau tracé de la route de Pourville
26 Soutien à nos agriculteurs
17 Soutien à la candidature de Bruno LE MAIRE à la Primaire
17 Alpine le retour
12 Dieppe : Débat d'orientation budgétaire
Janvier 2016
29 Cérémonie des voeux des Républicains à Dieppe
05 Cérémonie des voeux de Pascal Martin
04 Hervé Morin élu premier président de la Normandie ce matin à Rouen.
Décembre 2015
17 Journée mondiale du bénévolat
14 la Normandie conquise ! Merci Hervé !
11 pour que notre région réunifiée retrouve enfin une destinée conquérante !
09 Pose de la premières pierre de la demi-pension du Collège Jean Cocteau d'Offranville
Novembre 2015
20 Tribune de Bruno Le Maire
07 Audit Financier du Département de la Seine-Maritime entre 2004 et 2014 - récit d'une catastrophe
06 Dieppe : inauguration du port à sec
02 Réunion publique à Dieppe - Mardi 10 novembre à 19h30
Octobre 2015
27 Assemblée générale des Anciens Sapeurs Pompiers à Caudebec-en-Caux
20 Visite du Centre d'incendie et de secours d'Offranville
14 Avec Hervé Morin à Dieppe ce lundi soir
07 Un avenir pour le Transmanche
03 Projet de SDCI : Incohérence et consternation
Septembre 2015
28 Congrès annuel des sapeurs pompiers de France
22 Réalisons la grande agglomération
20 Rencontre avec les associations dieppoises
17 Soutien à La Normandie Conquérante avec Hervé Morin
15 Signature du contrat de ville à Barentin
Août 2015
04 Un avenir pour le transmanche
Juillet 2015
27 Inauguration du nouveau centre d'entrainement des sapeurs pompiers
Mai 2015
08 Cérémonies du 8 mai
07 André gautier nouveau Président du SDIS 76
Avril 2015
08 Sécurisation du passage à niveau de St Aubin-sur-Scie
Mars 2015
30 Merci
30 Résultats du 2ème tour
27 Mobilisez-vous !
25 Canton Dieppe 1 : le vote gagnant
23 Résultats du 1er tour
20 Vendredi 20 mars : Réunion publique à Offranville
19 Soutien de Bruno Le Maire
19 Soutien de Nicolas Sarkozy
19 Alain Juppé soutient notre candidature
Avril 2014
01 Merci
Mars 2014
27 Dimanche c'est Dieppe communiste ou Dieppe au Coeur
16 Discours du 12 mars 2014 - Salle Paul Eluard
Février 2014
10 sauvons le transmanche
06 intervention d'André Gautier sur France Bleu ce matin
03 VOTE PAR PROCURATION
Janvier 2014
28 Discours Danièle THETIOT, Chef de file UDI sur Dieppe, 27 Janvier 2014
28 Discours d'André Gautier du 27 janvier 2014
25 Le pont Colbert
19 Invitation à la cérémonie des voeux du 27 janvier 2014
Décembre 2013
31 Mes voeux aux dieppois
30 IFCASS : La proposition d’André GAUTIER à la députée.
30 Stationnement : l’échec de la politique PC/PS
Novembre 2013
30 Intervention de Danièle Thétiot lors du conseil municipal du 28 novembre
15 Le discours d'André Gautier lors de la réunion du 14 novembre
04 Les socialistes ont des cheveux mais ils n’ont pas de mémoire…
01 La réalité fiscale de Dieppe
Octobre 2013
21 Emploi régional : ça s’aggrave !
16 EPR
07 Une procédure d’attribution d’un marché public de travaux de voirie qui suscite le doute
02 Le Pont Colbert : l’entêtement des socialistes
01 Le chômage s’aggrave à Dieppe
Septembre 2013
28 Dieppe : zone de matraquage fiscal

Janvier 2014

Danie-The%CC%81tiot-24.jpg

Discours Danièle THETIOT, Chef de file UDI sur Dieppe, 27 Janvier 2014

Discours Danièle THETIOT, Chef de file UDI sur Dieppe, 27 Janvier 2014  - (Vœux A.GAUTIER)

Avec André, nous étions ensemble en 2008 pour soutenir Jean Bazin, nous avons travaillé pendant 6 ans dans l’opposition en étroite collaboration et en toute confiance. Lorsqu’il s’est agit de prendre la décision d’être à ses côtés, je n’ai pas hésité un seul instant. Sur le plan personnel pour ses qualités d’écoute, de sincérité, ses principales qualités, mais également en parfaite cohérence avec les instances nationales de l’UDI.

Le Centre et la Droite républicaine ont toujours eu vocation à se retrouver lorsque le contexte l’exigeait.

Et aujourd’hui plus que jamais, le contexte, tant au niveau national que local, impose l’union de nos familles politiques pour cette échéance électorale.

Depuis plusieurs années que la gauche gère la plupart des collectivités dans notre région et qu’elle a toutes les responsabilités au niveau national, nous ne pouvons que constater les ravages de sa politique : une perte de dynamisme de notre économie et de notre territoire, un pouvoir d’achat en berne, rongé par une fiscalité calamiteuse, mais aussi et surtout des Français divisés.

Nous savons prendre nos responsabilités, c’est pourquoi nous avons analysé un peu partout dans notre département, les différents cas de figure avec lucidité et pragmatisme, et,  apportons de ce fait notre soutien au candidat UMP lorsqu’il nous parait le mieux placé pour l’emporter : à Dieppe, j’ai été investie tête de liste UDI pour être au côté d’ André Gautier qui conduira la liste.

Notre volonté est d’avoir partout un front uni afin de battre la gauche.

Aussi, partout où les hésitations sont encore de mise, rangeons nous derrière  l’option la plus raisonnable et la plus porteuse d’espoir de victoire : l’union autour d'un projet au service des habitants dès le premier tour.

D’autant que cette année les élections municipales ont un double enjeu

-       Elire le Maire et son conseil municipal mais également

-       Les conseillers communautaires.

Le choix des dieppois conditionne l’ensemble d’un territoire.

En effet la réforme du mode de scrutin permet dorénavant à l’opposition de siéger aux communautés de communes et agglomérations, ce que nous n’avons pu faire lors de la dernière mandature dans l’opposition

Je forme trois vœux en ce début d’année 2014,

- que notre union mène à la victoire, pour Dieppe, c’est le bon moment, il ne faut pas laisser passer la « fenêtre de tir »

-  qu’avec l’équipe que nous avons ensemble composée  de compétences riches et multiples  nous puissions offrir aux dieppois le  renouveau de leur ville

-       que Dieppe voit ses entreprises se développer, l’économie se redresser, le chômage régresser. Nos jeunes s’intégrer, les liens intergénérationnels se renforcer.

La reconquête sera rude mais ne jamais dire « ce n’est pas possible » mais affirmer que « nous devons tout faire pour que ce soit possible ».

Et tout ceci n’est possible qu’avec vous tous ici présents.

Pour ma part, je m’engage aujourd’hui envers vous à

-       Faire avec les vous, jamais contre vous. Contrairement à la politique du maire actuel qui divise les habitants plus qu’il ne les rassemble

-       De ne pas briguer de mandat national, Dieppe mérite qu’on s’occupe d’elle à PLEIN TEMPS.

Je vous présente au nom du groupe UDI et en mon nom propre mes vœux très sincères pour vous-mêmes et tous ceux qui vous sont chers.

Merci de votre soutien

logo-dieppe-au-coeur.jpg

Discours d'André Gautier du 27 janvier 2014

 

VŒUX – 27 janvier 2014

Salle Levasseur - Janval

Merci du fond du cœur d’être si nombreux ce soir à Janval.

Votre mobilisation ne faiblit pas.

Le 14 novembre dernier à Neuville, la salle n’était pas assez grande.

C’est la même chose ce soir à Janval, pour notre 2ème RDV ; C’est un quartier qui m’est cher, j’y ai toujours habité et j’y habite toujours.

Figurez-vous que j’ai passé mes 10 premières années juste en face (dans l’immeuble des Fonctionnaires comme on l’appelle) de l’autre côté de la rue.

C’est dans cette salle également que nous avons lancé la campagne des municipales à l’occasion des vœux l’année dernière.

Et puisque nous sommes rassemblés pour cela :

Pour vous-même, pour vos proches, bonne année 2014 !

Je formule pour tous des vœux de santé et de bonheur pour vos familles,

Des voeux de réussite dans vos activités et entreprises,

Des voeux de satisfactions personnelles et collectives.

Traditionnellement lors des vœux, on dresse un court bilan de l’année écoulée et on trace les perspectives pour l’année à venir.

Rassurez-vous, pour 2013 je ne retiendrais qu’une chose : mes rencontres avec les dieppois et les neuvillais depuis plus d’un an maintenant.

Mes chers Amis, il est en train de se passer quelque chose d’important à Dieppe comme partout en France.

Quand, je vais à la rencontre des dieppois, ce qui me frappe le plus c’est la sinistrose, cette dépression collective qui vire souvent à la colère. Je la ressens semaine après semaine chez nos concitoyens.

En écoutant, en échangeant et en discutant avec tous les dieppois et neuvillais on perçoit deux raisons principales à cette colère :

-       la situation de notre pays bien sûr avec une crise économique qui n’en finit pas, alors que pour d’autres pays la situation s’améliore progressivement, un chômage qui ne baisse pas et des entreprises toujours oppressées, l’aggravation de la délinquance, le matraquage fiscal à tous les niveaux, et sur ce dernier point nous sommes gâtés à Dieppe

-       Mais cette colère prend également sa source ailleurs : cette colère se développe parce-que les responsables politiques ne répondent plus aux attentes de la population.

Le récent  baromètre annuel du CEVIPOF montre que la défiance à l’égard du politique n’a jamais été aussi forte : 87% des sondés jugent que les responsables politiques se préoccupent peu ou pas du tout de leur avis. Plus grave pour la cohésion sociale et les élections à venir, les Français sont 69% à juger que la démocratie ne fonctionne plus.

Il existe en France une majorité silencieuse que je rencontre à Dieppe chaque semaine dans le porte-à-porte : une majorité qui ne réclame jamais rien, qui travaille, qui paie ses impôts et qui respecte la loi. Une majorité qui a l’impression que son honnêteté, son intégrité ne sont jamais valorisée ou récompensée.

Ils n’ont aucun lobby pour défendre leurs intérêts et quand ils allument leur télé, ils sont dégoutés par ce qu’ils voient et entendent.

Cette majorité silencieuse qui souffre va du salarié au chef de PME ou commerçant, de l’étudiant au retraité.

-       Ils n’en peuvent plus de ces responsables politiques qui agissent trop souvent dans leur propre intérêt et trop peu dans l’intérêt de tous.

-       Ils n’en peuvent plus des petites phrases politiciennes qui n’intéressent plus personne, ils n’en peuvent plus des stratégies de carrière qui ne sont pas à la hauteur des enjeux

-       Ils n’en peuvent plus des postures hypocrites, des mensonges et de la langue de bois.

Et en la matière nous sommes bien servis par les élus socialistes de nos territoires :

-       merci à Jean d’avoir dénoncé le petit jeu des chaises musicales au PS à la Région et au Département.

-       Et que dire à Dieppe de l’attitude des conseillers municipaux socialistes, qui ont fait élire le Maire communiste, ont voté tous ses budgets et ont approuvé la quasi-totalité des rapports durant 6 années, et qui voudraient nous faire croire, quelques semaines avant les élections, qu’ils représentent une alternance crédible.

-       Comment comprendre que ces mêmes élus municipaux n’aient pas encore démissionné malgré le climat délétère, souvent haineux qui règne depuis de nombreux mois au sein de la majorité municipale sinon par  l’intérêt des places, des postes et des indemnités.

-       Les dieppois ne sont pas dupes de cette liste Pinocchio, bâtie sur l’incohérence et le mensonge.

-       Cette liste qui ne se dit pas socialiste mais qui l’est beaucoup quand même. Cette liste qui a été lancée par l’ex-sénateur PS, ex-président PS de la Région, ex-premier secrétaire du PS départemental.

-       Cette liste qui est conduite par le porte-parole du groupe socialiste au Conseil Municipal également suppléant de la députée socialiste. Une députée socialiste qui s’aperçoit en janvier 2014 que ceux qui lui ont apporté leur soutien et leurs voix à 2 reprises (législatives et cantonales) pratiquent –je cite-  « l’intolérance, le clientélisme et le mensonge ». C’est une prise de conscience bien tardive car, quand il s’agit de prendre les voix communistes pour d’être réélus, les socialistes se fichent pas mal de l’intolérance, du clientélisme et du mensonge.

-       Cette liste qui se dit « Unis » mais qui est faite de bric et de broc. Une liste dont les membres ne sont pas d’accord sur grand-chose. Vous me direz, il semble que ce soit une caractéristique des listes de gauche puisque c’est la même chose avec la liste PC-Verts

-       Et ceux qui s’égarent dans cette aventure sans lendemain feraient bien de méditer sur la parole de ceux, qui pour les attirer, leurs avaient fait croire à une tête de liste socialiste plus galonnée.

Notre Ville est malade de ces divisions et ces querelles à gauche ; notre ville a suffisamment souffert durant ce mandat des conséquences de cette guéguerre interne. Cela ne s’arrêtera que par le renvoi chez eux de tous les acteurs de ce mauvais vaudeville.

Notre liste est la seule qui ait la crédibilité de l’alternance,

notre liste est la seule qui ait la cohérence politique,

notre liste est la seule qui ait la force de battre l’équipe sortante.  

Notre liste est la seule qui rassemble des femmes et des hommes, tous d’accord sur ses engagements et les dossiers dieppois.

Notre liste est la seule qui refuse ces petits calculs politiciens.

Cette colère, cette sinistrose, soit on décide de mettre un couvercle dessus et croyez-moi, dans ce cas il y a risque d’implosion, soit on décide de la prendre en considération, de l’écouter et d’y répondre avec des solutions concrètes.

Dans le cadre d’une élection municipale, notre rôle c’est de montrer que l’action politique peut être autre chose.

Que l’action politique peut sortir de la logique clientéliste que nous connaissons bien ici à Dieppe.

Notre liste rassemble des dieppois de cœur, qui voient leur ville se dégrader et qui veulent réagir,

Des femmes et des hommes qui ont Dieppe au cœur et qui ne se résignent pas à laisser leur ville mourir à petit feux.

Des dieppois qui ne sont pas là pour faire carrière en politique, pas là pour prendre leur part du gâteau, mais qui veulent juste apporter leur pierre à l’édifice du changement.

Des femmes et des hommes qui aiment Dieppe veulent s’engager pour stopper son déclin.

« Dieppe au cœur » voilà le titre de notre liste. Une liste qui dira ce qu’elle a à dire, sans ambages, qui ne proposera pas un robinet d’eau tiède mais des engagements clairs.

Je voudrais évoquer ce soir devant vous ces premiers engagements pour notre ville.

Lorsque je présente la commune aux étudiants de l’école de commerce dans laquelle je dispense quelques heures de cours de gestion publique depuis 15 ans maintenant, je leur dis que la commune c’est un nom, un territoire et une population.

C’est une population :

Une population qui ici à Dieppe a chuté de plus de 2500 en 5 ans. Une hémorragie démographique qui est la preuve du déclin de notre ville.

La cause : elle revient systématiquement dans mes échanges avec les dieppois et ceux qui sont partis : la fiscalité de moins en moins supportable. Une fiscalité qui fait fuir et qui est un frein à l’attractivité de notre ville.

Nous baisserons les impôts locaux, et notamment la taxe foncière. C’est l’engagement N°1. Et c’est possible : Edouard LEVEAU avait commencé à les baisser        

Et nous le ferons, c’est le deuxième engagement, en réduisant les dépenses de fonctionnement au premier rang desquelles les dépenses de personnel.

Par rapport à la moyenne des villes de même importance, les dieppois paient chacun 135 € de plus pour les dépenses de personnel municipal sur un total de 831 €.

Il ne s’agira pas de licencier comme voudrait le faire croire le Maire pour faire peur, mais de mutualiser les moyens humains avec l’agglomération, de ne pas remplaçer pas de façon systématique les départs en retraite ou les mutations.

D’ailleurs le Maire lui-même semble avoir compris en lançant cette année une étude sur cette mutualisation : la différence en lui et nous, c’est que nous nous avons la volonté de le faire !

C’est une population qui à Dieppe s’appauvrit avec un taux de logements sociaux qui avoisine les 40%. Dieppe n’assure plus la mixité sociale.

Nous rééquilibrerons la politique de l’habitat en favorisant l’accession à la propriété. Nous accélèrerons la rénovation de l’habitat ancien en Centre ville notamment

Nous soutiendrons la résidentialisation.

C’est une population qui a besoin de l’action de proximité et de solidarité de la commune : une commune qui doit adapter son action aux urgences sociales, à la dépendance, au handicap et à l’accès aux soins.

Nous renforcerons les services à domicile pour les personnes âgées, pour les personnes en situation de handicap.

Nous agirons pour le renforcement du pôle de santé dieppois.

C’est aussi une population qui aspire à une meilleure prévention et sécurité.

C’est pourquoi, nous nous engageons à doter la ville d’équipements de vidéo-protection.

Installées en concertation avec les dieppois et les services chargés de la sécurité, ces équipements ont un effet dissuasif, permanent et ont démontré leur efficacité.

Les emplois de médiation installés par l’équipe sortante ont leur utilité mais ne peuvent se substituer à ces équipements de vidéo-protection, ils en sont complémentaire.

Une population qui à Dieppe s’interroge sur l’application de la réforme des rythmes scolaires.

L’Etat oblige les communes à prendre en charge le coût et l’organisation de cette réforme qui en fait pose plus de problèmes qu’elle n’apporte des solutions sur le travail scolaire des enfants.

Nous donnerons la priorité à l’aide aux devoirs en faisant appel au bénévolat associatif.

Ce sera également l’occasion de créer du lien intergénérationnel.

Quand au choix du mercredi ou du samedi pour la demi-journée supplémentaire, pourquoi ne pas organiser auprès des parents une consultation d’initiative municipale de type référendaire ?

La commune c’est aussi un territoire.

Face au renforcement des métropoles de Rouen et du Havre, face à la constitution de l’Axe Seine, le pôle de développement de Dieppe doit se renforcer pour exister.

Sinon Dieppe va  perdre en attractivité : et on en mesure déjà les effets : la suppression des trains directs Dieppe-Paris le week-end !

Le maire de Dieppe évoque souvent notre ville comme pôle d’équilibre du nord de la Normandie. Mais quand il en a eu la possibilité il n’a pas défendu la constitution d’une grande agglomération.

Nous travaillerons avec nos partenaires à la constitution d’une grande agglomération dieppoise  pour peser, se faire entendre et se développer.

Les dieppois comme dans toutes les communes vont directement élire pour la première fois leurs représentants au conseil communautaire : soyez pédagogues chers amis autour de vous. L’avenir de notre ville c’est aussi Dieppe au cœur d’une agglomération élargie !

Une agglo qui ne doit pas être un enjeu de pouvoir mais un atout pour le développement de Dieppe.

Qui dit agglomération dit emploi et développement économique.

Pour créer des emplois, Dieppe  doit valoriser ses atouts industriels, portuaires, touristiques et énergétiques.

L’entreprise est une chance pour l’emploi pas un inconvénient ! Nous avons des chefs d’entreprises dynamiques et fourmillants d’idées.

Ils ont besoin de soutien, ils ont besoin de jeunes formés.

Avec l’agglomération, nous renforcerons l’économie touristique du pays dieppois, créatrice d’emplois non-délocalisables.

Nous défendrons la filière énergie et notamment le nucléaire, filière d’avenir et d’excellence.

Nous travaillerons à l’implantation de filières de formations notamment post bac (je pense à l’énergie, le tourisme…)

Nous soutiendrons le désenclavement de notre territoire (accès au numérique, ferroviaire, routier)

Nous valoriserons les services à la personne vivier important d’emplois

Nous porterons bien sûr une attention toute particulière au développement  des 4 ports dans la concertation et non la confrontation.

Nous défendrons le commerce local de proximité.

Un territoire communal c’est également des déplacements  et un réseau de voirie.

Certaines rues n’ont pas été refaites depuis près de 30 ans ! La circulation de certains axes mérite d’être revue. La propreté urbaine peut être améliorée.

Nous établirons un plan pluriannuel d’investissement de voirie

Dans un souci de fluidité, nous modifierons le plan de circulation sur certains axes en concertation avec les dieppois.

Qui dit circulation, dit stationnement.

Je me suis déjà beaucoup exprimé sur ce sujet.

La politique du stationnement a été décidée sans concertation mais engage les dieppois sur 25 ans avec un parking souterrain sous le parvis de la mairie (40 000€ la place) et une extension importante de la zone orange (la plus chère).

Nous remettrons à plat ce contrat de délégation du stationnement contraire à l’intérêt des dieppois.

Nous créerons un grand parking gratuit d’agglomération à proximité de la gare

Enfin chers amis, une commune c’est aussi un nom : un nom auquel on s’identifie, un nom dont on est fier.

C’est parce que nous avons Dieppe au coeur  que nous souhaitons valoriser ses atouts naturels, touristiques, patrimoniaux, culturels et sportifs.

La culture est un atout indéniable pour la région dieppoise mais elle peine à se développer faute d’un projet municipal culturel  clair et partagé.

Nous organiserons enfin les Assises de la culture, promises par la gauche mais jamais tenues.

Nous inscrirons cette nouvelle dynamique culturelle en lien avec le développement touristique et patrimonial  l’échelle de l’agglomération

Nous travaillerons à doter Dieppe d’un grand équipement culturel d’agglomération (médiathèque, DSN, cinéma, Dieppe Ville d’Art, salle d’exposition…) et ouvrirons un espace dédié aux Musiques actuelles

Nous mettrons en place  un programme culturel pluriannuel de rénovation et de mise en valeur du Château-Musée et de ses collections.

Nous renforcerons notre lien avec le Canada (festival canadien, Maison du Canada, Musée du 19 Aout 42)

Enfin, nous agirons pour la sauvegarde et le maintien du Pont Colbert.

S’agissant du sport, sa pratique est très développée à Dieppe avec 70 clubs sportifs dans plus de 50 disciplines et près de 9000 licenciés.

Mais Dieppe manque d’un équipement sportif pouvant accueillir de grandes compétitions.

Nous travaillerons à la création d’une grande salle omnisport d’agglomération.

Voilà chers amis, brossés en quelques instants, 12 engagements de notre liste : une liste qui a « Dieppe au cœur ».

Une liste que vous découvrirez dans quelques jours.

Pour conclure, je voudrais réitérer mes vœux pour chacun d’entre vous.

Bonne année à tous les Dieppois et neuvillais2014  c’est pour Dieppe l’année du renouveau, de l’alternance et du changement

DSC_0352.JPG

Le pont Colbert

Contemporain de la tour Eiffel, le Pont Colbert, « le pont qui tourne » est un élément majeur du patrimoine dieppois et est aujourd’hui le dernier pont tournant d’Europe.

Il a aussi une fonction vitale de lien entre Dieppe centre et Neuville par le quartier du Pollet.

Le président du Syndicat Mixte a pris la décision de ne pas le rénover alors que les éléments financiers sur les différentes options possibles n’étaient pas encore clairement connus : le garder et le restaurer, le remplacer par un nouveau pont différent, le remplacer par un pont identique … 

Depuis des années, on nous explique que le pont Colbert part en lambeaux et qu’il est urgent de le remplacer.

D’autres considèrent que sa structure métallique pourrait encore tenir plusieurs années.

Manifestement, le manque d’information sur l’état réel de cet ouvrage  s’ajoute à l’absence réelle de concertation avec les acteurs locaux et les dieppois ….

Le manque de transparence sur ce dossier est évident.

Ne serait-il pas normal que les dieppois connaissent les conclusions de l’étude commandée par le syndicat mixte ?

Ne serait-il pas normal que les dieppois puissent donner leur avis sur l’avenir de cet équipement ?

Il est temps de connaître la vérité sur une infrastructure à laquelle les dieppois sont particulièrement attachés.

Compte-tenu de l’intérêt architectural, patrimonial de l’ouvrage, mais également de son importance économique et logistique, il est urgent d’assurer son entretien et de se mobiliser pour étudier toutes les solutions possibles à sa sauvegarde.

Invitation à la cérémonie des voeux du 27 janvier 2014

Nous avons le plaisir de vous inviter à la présentation des voeux le :

lundi 27 janvier 2014 à 18h30

à la salle Maurice LEVASSEUR - Square Leroux - rue Alexandre Anquetin - Dieppe

télécharger l'invitation