» L'actualité d'André Gautier

Avril 2018
05 Dieppe : budget principal 2018
Février 2018
21 Le 17 février 2018 : samedi noir pour notre ville.
Janvier 2018
22 Dieppe a perdu près de 2000 habitants en 5 ans.
Décembre 2017
06 SEMAD - Conseil communautaire Dieppe-Maritime du 30 novembre 2017
Octobre 2017
31 Antoine Rufenacht, un demi siècle au service de l'état
Septembre 2017
04 Bonne rentrée
Juillet 2017
20 Conseil communautaire Dieppe-Maritime du 20 juillet 2017 : Intervention d'André Gautier
03 Travaux RD 75 : le Maire de Dieppe fait trainer les choses
Mai 2017
24 Pour une conférence territoriale sur la carte et la réussite scolaires
02 Election du Président de l’Agglomération Dieppe-Maritime - 2 mai 2017 -
Avril 2017
13 Communiqué de Presse : L’Agglomération doit rassembler, pas exclure
Mars 2017
28 Séance du Conseil Départemental, réaction d'André Gautier
13 Parrainage pour l'élection présidentielle de 2017
Février 2017
07 Carton rouge au Maire de Dieppe
Septembre 2016
29 Habitat 76 innove
Août 2016
20 Cérémonies du 74ème anniversaire du Raid du 19 Aout 1942
16 Primaire de la droite et du centre
10 Inauguration au Mémorial du 19 Aout 1942
07 Fête du Cheval à Quiberville
Juillet 2016
16 Hommage aux victimes de Nice
Juin 2016
22 Danièle THETIOT va nous manquer
07 Le conseil Municipal du 2 Juin
06 Refonte des bourses scolaires départementales
02 Les élus du pays Dieppois avec Bruno Le Maire ce soir à Rouen
Mai 2016
26 Harmonisation du prix de l'eau : rétablissons la vérité
24 La droite fait déjà le Bilan
08 Cérémonies du 8 mai
Avril 2016
26 Communiqué de presse : harmonisation du prix de l’eau sur le territoire de l’agglomération.
25 L'agglo agit pour le logement
18 Communiqué de presse : la politique de stationnement à Dieppe
09 les prix du stationnement s'envolent
Mars 2016
29 Hommage à Edouard LEVEAU
Février 2016
26 Le nouveau tracé de la route de Pourville
26 Soutien à nos agriculteurs
17 Soutien à la candidature de Bruno LE MAIRE à la Primaire
17 Alpine le retour
12 Dieppe : Débat d'orientation budgétaire
Janvier 2016
29 Cérémonie des voeux des Républicains à Dieppe
05 Cérémonie des voeux de Pascal Martin
04 Hervé Morin élu premier président de la Normandie ce matin à Rouen.
Décembre 2015
17 Journée mondiale du bénévolat
14 la Normandie conquise ! Merci Hervé !
11 pour que notre région réunifiée retrouve enfin une destinée conquérante !
09 Pose de la premières pierre de la demi-pension du Collège Jean Cocteau d'Offranville
Novembre 2015
20 Tribune de Bruno Le Maire
07 Audit Financier du Département de la Seine-Maritime entre 2004 et 2014 - récit d'une catastrophe
06 Dieppe : inauguration du port à sec
02 Réunion publique à Dieppe - Mardi 10 novembre à 19h30
Octobre 2015
27 Assemblée générale des Anciens Sapeurs Pompiers à Caudebec-en-Caux
20 Visite du Centre d'incendie et de secours d'Offranville
14 Avec Hervé Morin à Dieppe ce lundi soir
07 Un avenir pour le Transmanche
03 Projet de SDCI : Incohérence et consternation
Septembre 2015
28 Congrès annuel des sapeurs pompiers de France
22 Réalisons la grande agglomération
20 Rencontre avec les associations dieppoises
17 Soutien à La Normandie Conquérante avec Hervé Morin
15 Signature du contrat de ville à Barentin
Août 2015
04 Un avenir pour le transmanche
Juillet 2015
27 Inauguration du nouveau centre d'entrainement des sapeurs pompiers
Mai 2015
08 Cérémonies du 8 mai
07 André gautier nouveau Président du SDIS 76
Avril 2015
08 Sécurisation du passage à niveau de St Aubin-sur-Scie
Mars 2015
30 Merci
30 Résultats du 2ème tour
27 Mobilisez-vous !
25 Canton Dieppe 1 : le vote gagnant
23 Résultats du 1er tour
20 Vendredi 20 mars : Réunion publique à Offranville
19 Soutien de Bruno Le Maire
19 Soutien de Nicolas Sarkozy
19 Alain Juppé soutient notre candidature
Avril 2014
01 Merci
Mars 2014
27 Dimanche c'est Dieppe communiste ou Dieppe au Coeur
16 Discours du 12 mars 2014 - Salle Paul Eluard
Février 2014
10 sauvons le transmanche
06 intervention d'André Gautier sur France Bleu ce matin
03 VOTE PAR PROCURATION
Janvier 2014
28 Discours Danièle THETIOT, Chef de file UDI sur Dieppe, 27 Janvier 2014
28 Discours d'André Gautier du 27 janvier 2014
25 Le pont Colbert
19 Invitation à la cérémonie des voeux du 27 janvier 2014
Décembre 2013
31 Mes voeux aux dieppois
30 IFCASS : La proposition d’André GAUTIER à la députée.
30 Stationnement : l’échec de la politique PC/PS
Novembre 2013
30 Intervention de Danièle Thétiot lors du conseil municipal du 28 novembre
15 Le discours d'André Gautier lors de la réunion du 14 novembre
04 Les socialistes ont des cheveux mais ils n’ont pas de mémoire…
01 La réalité fiscale de Dieppe
Octobre 2013
21 Emploi régional : ça s’aggrave !
16 EPR
07 Une procédure d’attribution d’un marché public de travaux de voirie qui suscite le doute
02 Le Pont Colbert : l’entêtement des socialistes
01 Le chômage s’aggrave à Dieppe
Septembre 2013
28 Dieppe : zone de matraquage fiscal

Avril 2018

Dieppe : budget principal 2018

Budget principal 2018

Dans la droite ligne du rapport d’Orientation Budgétaire, l’examen du projet de budget  est moment important dans la vie d’une collectivité car :

- c’est la traduction financière de l’action de la ville par l’inscription chiffrée des dépenses et des recettes

- et donc un acte de politique municipale.

Un budget qui s’inscrit dans la continuité d’une politique municipale que nous avons critiquée parce qu’elle :

  • Affaiblit la ville et ne crée pas les conditions d’une meilleure attractivité, la preuve par la perte d’habitants ou les difficultés du commerce
  • N’assure pas une mixité sociale équilibrée
  • Ponctionne fortement les dieppois avec des impôts (notamment fonciers) qui sont à un niveau repoussoir
  • Ne répond pas à la nécessité d’une véritable politique globale du stationnement et de la circulation pourtant indispensable à la réussite de projets comme le réaménagement du front de mer ou l’du pôle de la gare

Cette politique municipale, nous ne sommes pas les seuls à la critiquer, je rappelerai le sévère rapport de la Chambre régionale des comptes, notamment sur son volet financier, ressources humaines et stationnement.

C’est parce que nous aimons Dieppe que nous ne cautionnons pas globalement la politique municipale dont on voit les résultats.

C’est parce que nous voulons le meilleur pour les dieppois que nous nous opposerons à ce budget 2018.

Sur la forme :

Sur la forme, comme les années précédentes, nous regrettons :

  • Que les documents chiffrés du budget ne nous aient pas été transmis pour examen en commission municipale
  • Que la présentation du rapport budgétaire (rapport 13) se limite à quelques pages de tableaux de chiffres sans rapport explicatif
  • La plupart des collectivités importantes présentent leur projet de budget politique par politique

Vous souhaitez réduire le débat budgétaire au strict minimum.

Compte-tenu de la situation on le comprend.

Je m’en tiendrai à quelques éléments caractéristiques de la situation municipale, que l’on retrouve dans ce projet de budget ;

Sur les propositions budgétaires :

Les recettes :

  • S’agissant de la fiscalité, il n’y a pas de hausse des impôts :
    • Parce qu’il ne peut y en avoir plus : à  Dieppe la fiscalité locale est particulièrement élevée, (le taux de foncier est l’un des plus élevé de la région et la TEOM a doublé avant le transfert des ordures ménagères)
    • La pression fiscale est toujours plus forte à Dieppe que la moyenne des villes de la même strate : (659€/dieppois contre 626 €/hab soient  33 € de plus par dieppois, le double de l’année dernière !)
    • Ce qu’il faudrait c’est une baisse des impôts locaux :
      • Mais la structure des dépenses de fonctionnement rend difficile cette baisse
      • Avec notamment des dépenses de personnel plus importantes à Dieppe : c’est un choix municipal assumé avec des conséquences néfastes sur notre situation financière et sur notre capacité d’autofinancement
  • DGF est encore en baisse
    • –50 k€ : Dieppe n’échappe pas à la baisse des dotations comme toutes les collectivités,
    • une Dotation de Solidarité Urbaine (+ 70 k€ en 2018) : traduction d’un appauvrissement de la ville (elle est fonction du potentiel financier moyen par habitant, du nombre de logements sociaux, du pourcentage d’habitants percevant des prestations logement et du revenu moyen des habitants) : la DSU représente près de  40% des dotations d’Etat
      • nous déplorons cette situation, une situation qui empire d’année en année, ça ne nous réjouis pas.
      • Ce n’est pas Dieppe que nous critiquons, c’est sa gestion municipale.

Les dépenses :

  • la dette est de plus en plus inquiétante : elle a fortement augmenté depuis 2015 pèse encore plus fortement sur le budget :
    • + 400 K€ en 2018 (de 4 millions en 2017 à 4,4 Millions pour 2018)
    • L’encours de la dette/population était de 1377 € en 2014, il est de 1671 € aujourd’hui : soit 294 € de plus par dieppois en 3 ans.
    • Et si l’on se compare à la moyenne nationale, c’est 553 € de plus pour un dieppois.
    • En pourcentage, l’encours de dette/recettes réelles de fonctionnement est passé de 81,27% en 2014 à plus de 100% en 2018 (la moyenne nationale étant à 77% !)
  • Cette dette vous l’accentuez encore en 2018 : 6,7 M€ d’emprunts au BP soit 2,4 M€ supplémentaires par rapport à l’année passée
  • C’est ca la réalité de la dette et non celle que vous souhaitez mette en avant avec le ratio du taux moyen de la dette ( qui n’est pas pertinent)
  • Avec une conséquence tout aussi inquiétante sur l’autofinancement prévisionnel dégagé pour financer les dépenses d’investissement qui est proche de zéro.
  • Ajoutons une structure du budget est fortement impactée par un poids plus importants à Dieppe des dépenses de personnel dans les dépenses de fonctionnement : Le pourcentage des dépenses de personnel dans les dépenses de fonctionnement à Dieppe est 4 points au dessus de la moyenne des villes de la même importance.
  • Au-delà de ces dépenses de personnel, la volonté de contenir les dépenses de fonctionnement est peu perceptible dans le budget si l’on retire les effets du transfert de la contribution au SDIS.

Un budget c’est la traduction de l’action municipale :

Cette action est marquée par des orientations, des choix d’aménagement et des projets que nous déplorons.

Je n’en citerai qu’un : le réaménagement du front de mer puisqu’il est révélateur d’une politique globale de stationnement mal pensée et d’un plan de circulation d’un autre âge.

Le réaménagement du front de mer de Dieppe nous inquiète.

Certes, on ne peut qu’être satisfait de l’intérêt porté par la municipalité au front de mer, enfin !

Le front de mer, c’est la plage, c’est notre façade maritime et un formidable atout touristique.

Il a donné lieu ces derniers mois à plusieurs réunions de concertation.

L’amélioration de la visibilité et de l’accès de la mer, la priorité donnée à la piétonisation, la limitation des voitures, des aménagements de loisirs et une plus grande végétalisation constituent des objectifs largement partagés.

Mais le scénario d’aménagement retenu ne répond pas vraiment à ces principaux objectifs puisqu’il est prévu conserver l’offre actuelle de 1400 places de stationnement en créant 3 grands parkings pris sur les pelouses ; les 7 hectares de pelouses ne seraient préservés qu’en gagnant sur le boulevard de Verdun qui est réduit à une voie en double sens.

Nous déplorons ce parti pris d’aménagement qui morcelle et découpe l’espace de pelouse, si caractéristique de Dieppe et unique en Europe, pour y aménager des parkings.

A aucun moment, les dieppois n’ont souhaité supprimer une partie des pelouses pour y  garer des voitures.

Nous avons toujours considéré que la requalification du Front de mer ne pouvait se faire qu’en repensant globalement et préalablement la politique municipale du stationnement et de la circulation.

En effet, comment réaménager le front de mer et en limiter l’accès aux véhicules sans offrir des possibilités de stationnement ailleurs en entrée de ville par exemple et revoir les sens de circulation ?

Nous déplorons que depuis le début de cette réflexion, le Conseil municipal n’ait pas eu l’occasion de débattre sur les options proposées et à se prononcer sur un changement majeur pour notre Ville.

La démocratie participative c’est d’abord la démocratie, qui s’exprime par les représentants élus en l’assemblée municipale.

Vous l’avez compris nous ne voterons pas ce projet de budget.