» Tribunes d'André Gautier

Décembre 2019
17 Le mandat municipal s’achève…
09 Trains à Dieppe : la Région agit pour les Dieppois.
Octobre 2019
23 Sécurité et justice : vos élus dieppois proposent, s’engagent et agissent.
01 Pour une Maison des associations moderne et accessible.
Septembre 2019
01 Vos élus départementaux dieppois agissent pour vous : la preuve en 3 chantiers cet été.
Juillet 2019
01 Tribune Journal de Bord – juillet-aout 2019
Juin 2019
04 Tribune Journal de Bord – juin 2019
Mai 2019
03 Tribune Journal de Bord – mai 2019
Avril 2019
03 Tribune Journal de Bord – avril 2019
Mars 2019
03 Tribune Journal de Bord – mars 2019
Janvier 2019
30 Tribune Journal de Bord – février 2019
Décembre 2018
20 Tribune Journal de Bord – janvier 2019
Novembre 2018
20 Tribune Journal de Bord – décembre 2018
Octobre 2018
20 Tribune Journal de Bord – novembre 2018
Septembre 2018
20 Tribune Journal de Bord – octobre 2018
Août 2018
22 Tribune Journal de bord - Septembre 2018
Juillet 2018
16 Tribune Journal de bord - Juillet 2018
Juin 2018
13 Tribune Journal de bord - Juin 2018
13 Tribune Journal de bord - Mai 2018
Avril 2018
05 Tribune Journal de bord - Avril 2018
Février 2018
21 Tribune Journal de Bord – mars 2018
Janvier 2018
22 Tribune Journal de Bord – février 2018
Décembre 2017
22 Tribune Journal de Bord – janvier 2018
01 Tribune Journal de Bord – décembre 2017
Octobre 2017
31 Tribune Journal de Bord – novembre 2017
31 Tribune Journal de Bord – octobre 2017
31 Tribune du groupe Dxieppe au Coeur - Septembre 2017
Juillet 2017
03 Tribune du Groupe Dieppe au Coeur - Juillet/Août 2017
Mai 2017
18 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Juin 2017
Avril 2017
28 Tribune Journal de Bord – MAI 2017
Mars 2017
28 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Avril 2017
Février 2017
16 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Mars 2017
07 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Février 2017
07 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Janvier 2017
07 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Décembre 2016
07 Tribune du Groupe Dieppe au Coeur - Novembre 2016
07 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Octobre 2016
07 Tribune du Groupe Dieppe au Coeur - Septembre 2016
Mai 2016
26 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Juin 2016
Avril 2016
26 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Mai 2016
26 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Avril 2016
Février 2016
26 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Mars 2016
12 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Février 2016
Janvier 2016
11 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Janvier 2016
Novembre 2015
20 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Décembre 2015
Octobre 2015
21 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Novembre 2015
Septembre 2015
22 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Octobre 2015
22 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - septembre 2015
Août 2015
04 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Juillet 2015
Juin 2015
03 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Juin 2015
03 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Mai 2015
Avril 2015
02 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Avril 2015
Mars 2015
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Mars 2015
Janvier 2015
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Janvier 2015
Décembre 2014
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Décembre 2014
Novembre 2014
02 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Novembre 2014
Octobre 2014
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Octobre 2014
Septembre 2014
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Septembre 2014
Juillet 2014
01 Tribune du groupe Dieppe au Coeur - Juillet 2014
Décembre 2013
31 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » janvier 2014
31 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » décembre 2013
31 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » novembre 2013
Novembre 2013
28 Discours de Danièle Thétiot lors du meeting du 14 novembre
Octobre 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord d’octobre 2013
Septembre 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de SEPTEMBRE 2013
Août 2013
05 La citoyenneté n'est pas divisible
Juin 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de juin 2013
Avril 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord d’avril 2013
Mars 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de mars 2013
Février 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de février 2013
Janvier 2013
25 Voeux d'André Gautier aux dieppois - janvier 2013
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de janvier 2013
Novembre 2011
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Journal de Bord de novembre 2011
Octobre 2011
08 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Dossier mi-mandat
01 Tribune du Groupe « Dieppe Ensemble » Octobre 2011

Octobre 2017

Tribune Journal de Bord – novembre 2017

En acceptant aujourd’hui ce qu’elle refusait obstinément hier à l’Agglomération, la Ville de Dieppe prouve que son blocage n’était justifié que par des considérations politiques contraires à l’intérêt général et aux besoins des habitants du territoire.

Parce qu’il ne présidait pas l’Agglomération, le Maire de Dieppe a rejeté durant 2 ans toutes les propositions de transfert et de mutualisation.

Contrôlant désormais l’exécutif communautaire, le transfert des piscines devient possible, de même que celui des contributions au service d’incendie et de secours.

Quand aux mutualisations, un premier pas a été fait avec le poste de directeur général des services désormais commun à la ville et à l’agglomération.

Autant de propositions auxquelles nous avons souscrit, en responsabilité et en cohérence.

En effet, comment expliquer que l’on s’opposerait aujourd’hui à ce que l’on proposait et défendait il y a quelques mois ?

D’autant que ces transferts sont réalisés dans l’intérêt des habitants.

En effet, qui contestera que les piscines sont d’intérêt communautaire ?

Qui niera que les sapeurs pompiers interviennent au-delà des limites communales sur un territoire plus vaste ?

Certains nous reprocheront sans doute de ne pas nous y être opposés, comme les élus  communistes l’ont fait de façon partisane durant plus de 2 ans.

Ce n’est pas notre conception de l’intérêt du territoire et des dieppois.

Nous renvoyons le « bloqueurs » d’hier à leur responsabilité : ils ont fait perdre trop de temps et d’argent à notre territoire.

Ils ont mis en difficulté les enfants qui doivent apprendre à nager.

Car les transferts et ces mutualisations permettent d’assumer les compétences communales et les services sur le territoire le plus cohérent avec plus d’efficacité, tout en générant des dotations supplémentaires.

Tribune Journal de Bord – octobre 2017

Bonne nouvelle : l’école a été au centre des préoccupations de cette rentrée !

La mise en place progressive du dédoublement des classes de CP/CE1 en REP+, la poursuite du déploiement de nouvelles pratiques pédagogiques en maternelle et CP, comme à l’école Blainville notamment, vont dans le bon sens :

  • Parce que ces mesures participent à la réussite scolaire pour tous ; un objectif essentiel, maintes fois défendu par notre Groupe en Conseil municipal.
  • Parce que ces mesures visent à réduire les difficultés en lecture, écriture, calcul et relations sociales des enfants qui sortent du primaire, premières sources d’inégalité.

La diminution du nombre de contrats aidés et la liberté laissée aux communes d'appliquer ou non la "réforme des rythmes scolaires", ont également alimenté les débats de cette rentrée.

Face à cette nouvelle donne, la ville de Dieppe a annoncé vouloir conserver cette année le même dispositif périscolaire que l'an passé et propose de lancer une concertation avec la communauté éducative pour étudier les évolutions éventuelles à y apporter.

Même si les études montrent que les effets de l’aménagement du temps scolaire sont négligeables sur la réussite des élèves, et que les contrats aidés ne débouchent que rarement sur des contrats pérennes,  nous approuvons cette démarche.

Mais il ne faut pas que cette concertation se limite au seul périmètre des activités périscolaires.

Nous demandons que cette concertation se donne pour objectifs : 

-  la réussite scolaire et éducative de tous les enfants,

-  la création d'emplois pérennes,

en harmonisant les activités scolaires et périscolaires avec pour critère essentiel la cohérence des apprentissages et donc l'intérêt de l'enfant.

Nous suggérons que ce travail soit mené en lien avec l’ensemble des élus de la Commission Education.

C'est l'affaire de tous.

Tribune du groupe Dxieppe au Coeur - Septembre 2017

La situation financière de la Ville devient très inquiétante.

Et contrairement à ce qu’affirme le Maire de Dieppe, elle n’est pas seulement due à la baisse des dotations de l’Etat ni aux charges non compensées (comme la couteuse et contestée réforme des rythmes scolaires).

Cette dégradation est aussi la conséquence de la politique municipale.

Le Compte administratif, bilan de l’exécution budgétaire 2016, est la preuve en chiffres de ce que les élus Dieppe au cœur dénoncent depuis plusieurs des années déjà et que la Chambre régionale des comptes a pointé du doigt sévèrement.

Comparés aux villes françaises de la même importance

  • les dépenses de fonctionnement restent bien supérieures à Dieppe : 235 € de plus par dieppois (1530€/dieppois contre 1295€/habitant en moyenne nationale)
  • les charges de personnel sont 10% supérieures à la moyenne nationale ;
  • les impôts locaux sont toujours à un niveau très élevé à l’image du taux de foncier qui atteint des sommets. Cette fiscalité n’est pas sans conséquence sur l’attractivité et la perte d’habitants à Dieppe (moins 4500 habitants en 10 ans !)
  • la dette dérape : 500 € de plus par habitant à Dieppe qu’au plan national ; cette dette a augmenté de 25% en 4 ans et la capacité de désendettement dépasse 11 ans (alors qu’elle était de 6,3 ans en 2014) : ce n’est plus une dette c’est un boulet !
  • la capacité d’autofinancement des futurs investissements se réduit dangereusement

En votant contre ce bilan, les élus municipaux Dieppe au Cœur ont donc refusé de cautionner une politique municipale qui met en péril notre capacité d’action.

En bloquant tout transfert et en refusant les mutualisations avec l’Agglomération Dieppe-Maritime pendant les 3 dernières années, le maire de Dieppe a une part de responsabilité non négligeable dans cette situation financière alarmante.